Réseau National Civil de Surveillance du Ciel Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Témoigner à la Gendarmerie : un geste civique !

 
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Réseau National Civil de Surveillance du Ciel Index du Forum » TEMOIGNAGES » Votre témoignage (antérieur à 2005) Sujet précédent
Sujet suivant
Témoigner à la Gendarmerie : un geste civique !
Auteur Message
Rama
Direction

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2006
Messages: 3 012
Localisation: DOUBS

Message Témoigner à la Gendarmerie : un geste civique ! Répondre en citant
La peur d'aller témoigner à la Gendarmerie

Pourquoi est-ce une fausse appréhension ?





1. un Gendarme n'a ni le droit de vous juger, ni le droit de vous manquer de respect
2. un Gendarme est obligé de recueillir les dépositions d'observations OVNI
3. un Gendarme est payé avec l'argent de nos impôts




La Gendarmerie est au service de la loi et des citoyens.




Tout Gendarme refusant de recueillir une déposition dans le cas d'une observation OVNI est susceptible de recevoir un blâme de sa hiérarchie.

Par ailleurs, observer un phénomène aérien sortant de l'ordinaire peut être considéré comme un danger potentiel pour la sécurité nationale. Il est donc du devoir de tout citoyen de signaler cette observation à la Gendarmerie la plus proche des faits.

Enfin, c'est en passant le cap de la déposition en Gendarmerie que l'on rend plus crédible son observation.
Cela est nécessaire et l'anonymat est garanti par la loi sur la protection de la vie privée.

En conclusion, le phénomène OVNI est réel et désormais, il n'y a plus à hésiter pour signaler à la Gendarmerie ce dont on a été témoin.

Le Groupe d'Études et d'Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés (G.E.I.P.A.N.) est là pour le rappeler (organe du CNES).


PS : le Gendarme est munit d'un manuel gendarmique où sont rassemblées toutes les procédures qu'il doit accomplir.
Vers le milieu de l'ouvrage se trouve un chapitre consacré au recueil des dépositions d'observations OVNI.
Comme un avocat ne peut aller contre les textes de loi, le Gendarme est obligé de vous recevoir et prendre votre déposition en compte.





DÉSORMAIS, VOUS N'AVEZ PLUS A HÉSITER :
TÉMOIGNEZ LIBREMENT A LA GENDARMERIE !

Et n'oubliez pas d'avertir le Réseau National Civil de Surveillance du Ciel en plus.


_________________
Témoigner en Gendarmerie : un geste civique !
fleche l Groupe d'alertes RNCSC l Ange

Réseau National Civil de Surveillance du Ciel


Dernière édition par Rama le 12/11/2010 18:53:43; édité 1 fois
08/08/2007 01:48:12 Visiter le site web du posteur
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

08/08/2007 01:48:12
Rama
Direction

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2006
Messages: 3 012
Localisation: DOUBS

Message Témoigner à la Gendarmerie : un geste civique ! Répondre en citant
OBSERVATION OVNI
Témoigner en gendarmerie : un geste civique !




Peu de personnes en France ont connaissance que la Gendarmerie est l’organisme officiel habilité à recevoir la déposition de citoyens ayant observé un phénomène aérien inexpliqué ou un objet volant non identifié. Par ailleurs, c’est le seul moyen d’obtenir le lancement d’une procédure qui alertera le GEIPAN (Groupe d'Etudes et d'Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés), ceci afin que puisse être menée une enquête avec l’appui de scientifiques. Mais pousser les portes d’une brigade de gendarmerie pour dire : « j’ai vu un OVNI » est une étape particulière à surmonter pour le Témoin.


La peur du ridicule
Bien souvent, si les observations OVNI passent aux oubliettes, c’est parce qu’il manque un travail d’investigation de la part de ceux qui sont qualifiés pour le faire, mais aussi parce que le Témoin lui-même est confronté à un choix difficile : témoigner devant les autorités, se retrouver face à un individu en uniforme, dans un lieu inhabituel, avec quelques chose de peu commun à lui raconter. On se pose beaucoup de questions : « Vont-ils me prendre pour un fou ? », « Vont-ils me refouler ? » et c’est bien normal. Le phénomène OVNI ayant été tellement tourné au ridicule, minimisé ou touché par les dérives sectaires et la désinformation, cette étiquetage totalement non objectif à tellement raisonné dans les grands média, que les gens sont maintenant conditionnés à penser que tout cela ne se passe que dans leurs têtes. Et cela refait surface avant de franchir le seuil d’une gendarmerie.


Pourquoi est-ce une fausse appréhension ?
Les gendarmes ont beaucoup de travail, c’est souvent l’argument avancé, cependant, cela ne justifie en aucun cas un refus de prendre une déposition pour une observation OVNI (sauf exception majeure). Ils sont formés pour cela et possèdent un « manuel gendarmique » où un chapitre (vers le milieu) est consacré au phénomène OVNI. Ils ont le devoir de prendre la déposition d’une personne pour une observation OVNI. Dès lors, en aucun cas un gendarme n’a le droit de vous empêcher de déposer votre témoignage (il risque un blâme de sa hiérarchie), en aucun cas il ne doit vous juger et en aucun cas il ne doit vous manquer de respect. Il est peut-être bon de rappeler que le salaire d’un gendarme provient de nos impôts et qu’il est au service de la loi comme du citoyen.


Un geste civique : pourquoi ?
Observer un phénomène aérien sortant de l'ordinaire peut être considéré comme un danger potentiel pour la sécurité nationale. Il est donc du devoir de tout citoyen de signaler son observation dans la gendarmerie la plus proche des faits. Tout signalement peut permettre de mettre en évidence des liens entre le phénomène observé et d’éventuels phénomènes d’une autre nature, comme une panne de courant générale, des animaux apeurés, des disparitions quelconques, etc. Cela permet aussi au GEIPAN d’avoir l’autorisation de consulter les archives radar afin de trouver éventuellement une trace du phénomène. Ce n’est pas parce que vous signalerez un phénomène inexpliqué que vous serez fiché dans la catégorie des terroristes recherchés par Interpol.


La peur de la méprise et du discrédit
Il est naturel de penser aux conséquences d’une déposition de votre témoignage en gendarmerie ou même auprès d’une association ufologique. Si votre anonymat est garanti (lois sur la protection de la vie privée), que vous êtes de bonne foi, alors, que vous vous soyez mépris ou non ne fera pas de vous un « rebus » de la société, mais une personne de bonne foi ayant signalé quelque chose qu’elle n’a pu identifier et qui aurait pu devenir une menace pour autrui. Ce n’est pas pour autant que vous perdrez en crédibilité, vous n’aurez fait là que votre devoir civique et en plus d’être courageux, il est honorable.


La réalité du phénomène OVNI comme argument
En conclusion, si chaque citoyen français comprenait l’importance de témoigner en gendarmerie pour une observation OVNI (que ce soit une simple lumière ou un vaisseau), alors nous pourrions peut-être justifier l’ouverture d’un groupe de réflexion de la part de nos députés et éventuellement accéder à la reconnaissance officielle du phénomène OVNI en France par l’Etat. Il y a chaque année entre 200 et 300 observations déposées sur Internet. En considérant que tout le monde n’a pas forcément ce support, que 90% des gens n’en parlent pas, il est envisageable de penser que chaque année, on dépasse les 5000 observations OVNI. Et quand on sait que le GEIPAN met en ligne 6000 témoignages compilés depuis 1977 et qu’il annonce que 28% des cas sont des phénomènes non identifiés (30% sont non identifiables), fort est de constater qu’il y a beaucoup de gâchis et que potentiellement, il y a environ 1400 observations de phénomènes non identifiés par an !


Il est donc primordial que chacun d’entre-nous réalise au moins une fois dans sa vie ce geste civique en cas d’observation OVNI, sans pour autant oublier de témoigner auprès des organismes privés telles que les associations ufologiques, généralement indépendantes et assurant les contre-enquêtes pour des raisons démocratiques, tant qu’aucune reconnaissance officielle ne sera acquise.


Réseau National Civil de Surveillance du Ciel
http://francesurveillance.xooit.com
---




_________________
Témoigner en Gendarmerie : un geste civique !
fleche l Groupe d'alertes RNCSC l Ange

Réseau National Civil de Surveillance du Ciel
30/08/2007 19:29:06 Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






Message Témoigner à la Gendarmerie : un geste civique !

17/10/2017 15:49:35
Montrer les messages depuis:    
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Réseau National Civil de Surveillance du Ciel Index du Forum » TEMOIGNAGES » Votre témoignage (antérieur à 2005) Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 
S’inscrire au Groupe d'alertes RNCSC

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com